Quel poêle à bois choisir ?

Le poêle à bois est en plein essor en France, et cet engouement s’explique notamment en raison des prix des combustibles (gaz, fuel), qui continuent de fluctuer depuis 2015 après avoir fortement augmenté, mais aussi pour son caractère écologique.

De plus, les différentes aides aux énergies renouvelables proposées par le gouvernement encouragent l’installation de ce type de chauffage, qui contribue à l’optimisation des performances énergétiques d’un logement.

Un ménage qui souhaite s’équiper d’un poêle a principalement le choix entre le poêle à bûches et le poêle à granulés.
Suivez nos conseils d’expert et déterminez quel poêle à bois choisir en fonction de vos besoins et de la configuration de votre habitation.


Poêle à bois installé à Saint-Philibert dans le Morbihan– Hase à Ploreren (56)

Les critères pour bien choisir son poêle à bois

Avant l’achat d’un poêle à bois, qu’il soit à bûches ou à granulés (ou pellets), il existe plusieurs critères qu’il convient de bien considérer. Le design, évidemment, mais aussi le rendement, la puissance ou encore le matériau dont il est constitué doivent être étudiés, afin de trouver le modèle de poêle adapté à votre logement et à vos habitudes de confort en matière de chauffage.

Un poêle à bois à rendement optimal

Le label « Flamme verte » est attribué à un appareil de chauffage en fonction de ses performances. Pour qu’un chauffage au bois soit éligible au label Flamme verte, il doit présenter un rendement minimum de 70 %, même si l’idéal est de 85 %. De plus, un appareil, dont le rendement est élevé, a une consommation moindre.

  • Le rendement d’un poêle à bûches sera maximal si le bois utilisé est bien sec, c’est-à-dire si son taux d’humidité ne dépasse pas 20%. En effet, pour que le rendement du poêle soit optimal une température minimale doit être maintenue dans le foyer, une arrivée d’air frais extérieur dédiée doit être prévue pour garantir la combustion et le bois utilisé doit être bien sec.
  • Le chauffage à granulés, de son côté, est caractérisé par son rendement très élevé qui se situe entre 85 et 95%, ce qui lui vaut d’être labellisé “Flamme verte”. Sachez également que ce poêle doit être branché sur secteur pour fonctionner. Contrairement aux bûches, les granulés sont stockés dans un réservoir intégré au poêle et le fonctionnement est automatique et programmable.

Choisir une puissance ajustée à la surface de votre logement pour le poêle à bois

La puissance d’un poêle à bois doit être ajustée en fonction de la superficie de la pièce qu’il doit chauffer. Il vous est par exemple inutile de vous procurer un modèle de 11 kW pour assurer le chauffage d’un petit studio. De même, si vous devez chauffer un salon très spacieux, choisir un modèle de faible puissance ne sera pas suffisant pour vous obtenir une température confortable. Le barème de puissance doit tenir compte de 3 critères principaux : la situation géographique, l’isolation de la maison, le volume à chauffer.

  • Le poêle à bûche est parfait pour chauffer rapidement une ou deux pièces. C’est la taille de son foyer qui déterminesa puissance, son autonomie, la quantité de bois à utiliser et ainsi le coût d’utilisation. Et c’est le volume de votre logement qui conditionne la taille de poêle nécessaire, car le feu devra être soutenu pour optimiser le rendement et pour réduire la pollution. Autre détail, mais qui a son importance au moment de la sélection du modèle du poêle : les bûches de bois doivent être chargées à la main, tout au long de la flambée. A noter : plus les bûches sont courtes, plus elles sont coûteuses. Leur prix de production est plus élevé car elle impose plus de manutention, de découpe et de transport. Elles coûteront donc un peu plus cher à l’achat.
  • Le poêle à granulé apporte un chauffage continu dans votre intérieur. Il est doté d’un réservoir dans lequel le combustible est placé et il chargera automatiquement le foyer lorsque les pellets sont consumés. Son utilisation est donc pratique, propre et une seule charge suffit pour un fonctionnement de plusieurs heures voire plusieurs jours en fonction de l’utilisation qui en est faite. Ce type de chauffage est donc autonome et demande peu d’intervention de votre part pour que la flambée soit maîtrisée.

Pour choisir l'installation de chauffage au bois qui correspond à votre superficie, vous pouvez adresser une demande de devis gratuit à un installateur Expert Chaleur Bois près de chez vous.
Poêle à granulés | Experts Chaleur Bois
Poêle à granulés installé à Saint-Jean-de-la-Croix dans le Maine-et-Loire – HEXA à Beaucouzé (49)

Les différents matériaux de fabrication du poêle à bois

Si le choix d’un poêle à bois s’effectue principalement sur le type de combustible (à bûches ou à granulés), le matériau qui compose l’appareil est un critère à ne pas sous-estimer.

  • Le poêle en fonte : la fonte est le matériau classique, voire traditionnel, pour la conception d’un poêle de chauffage. On retient l’usage de la fonte pour les appareils de chauffage dans les vieilles demeures de campagne. Ces modèles en fonte, de nouveau très actuels en termes de design, deviennent l’élément central autour duquel s’articulent la décoration et l’organisation d’un intérieur moderne. La fonte est le résultat d’un alliage de fer et de carbone, qui est ensuite coulé dans un moule. Ce matériau est surtout très efficace pour retenir et pour restituer la chaleur. Notez cependant qu’un appareil en fonte ne vous permet pas de faire monter la température rapidement. La fonte est également un matériau lourd, le plancher qui reçoit l’appareil doit pouvoir supporter son poids, notamment pour les pièces situées à l’étage supérieur.

Poêle à bûches | Experts Chaleur Bois
Poêle à bûches installé à Lunel dans l’Hérault – Cheminées Barthélémy Diaz à Lattes (34)

  • Le poêle en acier, qui est une alternative à la fonte, permet des finitions plus fines et plus soignées. Il existe donc des modèles adaptés à presque à tous les intérieurs. Le poêle en acier est fortement apprécié des consommateurs en raison de son coût très abordable. Il est ainsi devenu le métal le plus exploité pour la conception d’appareil de chauffage au bois. Contrairement à la fonte, l’acier permet de faire monter la température rapidement. Il retient cependant la chaleur moins longtemps. Plus léger que la fonte, un poêle en acier peut être installé dans une pièce à l’étage, en fonction de la résistance du plancher.
  • Le poêle en acier habillé de brique, de faïence, de terre cuite ou de pierre ollaire : ces matériaux traditionnels initialement utilisés pour les fourneaux et fours confèrent au poêle une bonne performance. En effet, ils emmagasinent la chaleur et la restituent pendant quelques heures, même lorsque le feu est éteint. Brique, faïence, terre cuite et pierre ollaires’invitent donc de plus en plus dans la conception de solutions de chauffage au bois.

La diffusion de chaleur d’un poêle à bois varie selon les modèles

La diffusion de chaleur d’un poêle doit être étudiée en fonction de votre habitation. C’est un point qui peut varier selon le modèle choisi.

  • La diffusion par convection : les poêles à bûches tout comme les modèles à granulés peuvent transmettre les calories par rayonnement thermique. La chaleur n’est pas stockée, mais elle est immédiatement émise dans la pièce.
  • La diffusion par accumulation de chaleur : c’est le cas avec des poêles de masse qui utilisent du bois. Il suffit de faire une flambée une ou deux fois par jour pour que l’appareil restitue de la chaleur pendant plusieurs heures.

Quels combustibles faut-il choisir pour son poêle à bois ?

Bûches ou granulés ? La question des combustibles peut influencer le choix d’un poêle à bois. Cette décision est parfois complexe pour l’utilisateur, d’autant plus que chaque combustible présente des avantages différents. Il est donc important de bien comprendre les caractéristiques de chaque combustible pour orienter son choix.

  • Les bûches de bois : il faut savoir qu’il existe différentes qualités de bûches de bois sur le marché. Cependant, il est préférable et recommandé d’utiliser du bois certifié « NF Bois de chauffage ». Pour atteindre un niveau de rendement optimal, optez pour un bois ayant un taux d’humidité inférieur à 20 %. Ce taux doit être contrôlé avant de faire brûler le bois au moyen d’un testeur d’humidité. Plus le bois est sec, plus le rendement du poêle sera élevé. Les bûches de bois sont disponibles en plusieurs longueurs (25 cm, 30 cm, 50 cm) et se choisissent en fonction de la taille du foyer. Le poêle à bûche doit être alimenté régulièrement et manuellement pour que son chauffage soit continu. Le prix des bûches est fixé selon leur taille. En effet, les bûches courtes sont plus onéreuses que les longues, car elles nécessitent plus de travail de coupe. Les prix peuvent également varier d’une région à l’autre et en fonction de la saison à laquelle les bûches sont achetées. L’entreposage de ce combustible est également à prendre en considération. Vous devez disposer d’un espace de stockage couvert à l’extérieur, dans une cour ou dans un jardin. Les bûches doivent à l’abri de la pluie dans un lieu ventilé et aéré et elles ne doivent pas être entreposées à même le sol pour éviter des infiltrations d’humidité. Il est déconseillé de stocker des bûches dans une cave ou dans un garage, l’espace n’étant pas assez ventilé.
  • Les granulés de bois : le granulé, également appelé pellet, est un petit bâtonnet de sciure de bois compactée. Conditionné en sac, il est très facile à stocker, y compris dans des habitations de petite surface. Il existe trois certifications de granulés : « NF Granulés biocombustibles», « Din plus », et « ENplus». Ces certifications garantissent la fiabilité des combustibles par rapport au respect de la norme EN 14 961 -2. D’après Propellet (Association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois) : « Plus de 95% du granulé produit en France est certifié (...) il répond à un cahier des charges très strict, en matière de qualité de la matière première, de caractéristiques physiques et chimiques, et de pouvoir calorifique. ». Source : http://www.propellet.fr
    La dimension des granulés ne doit pas excéder 3 cm de long. Ils doivent être denses et uniformes et avoir un pouvoir calorifique de 4600 kWh/t.
    Les granulés de qualité permettent au poêle d’atteindre jusqu’à 90% de rendement.
    Les pellets sont généralement commercialisés dans des sacs de 15 kg. On peut aussi les commander par tonne.

Chauffage avec un poêle à pellets | Experts Chaleur Bois
Poêle à pellets installé dans l’Ardèche – Ardèche Chauffage à Saint-Didier-sous-Aubenas (07)

D’une manière générale, les analyses ont démontré que le kW fourni par le bois bûches est moins coûteux que le kW fourni par les granulés.

L’entretien d’un poêle à bûches vs un poêle à pellets

Quel que soit le poêle choisi, vous devez prévoir un système d’évacuation de la fumée. Pour l’entretien, on distingue le poêle à bûches du poêle à granulés :

  • L’entretien du poêle à bûches : un ramonage doit être effectué avant l’utilisation, et une autre fois en cours de saison de chauffe. Vous devez également évacuer les cendres régulièrement. Il s’agit également de nettoyer régulièrement l’extérieur comme intérieur du poêle. L’entretien peut être effectué par un professionnel qui facturera la prestation, mais cela permettra d’augmenter la longévité de votre appareil.
  • L’entretien du poêle à granulés : l’appareil doit lui aussi être ramoné 2 fois par an, et vous devez veiller à ce que le bac à cendres ne soit jamais trop plein. Enfin, un spécialiste doit vérifier l’appareil une fois par an pour voir qu’il fonctionne bien et que son conduit n’est pas obstrué.

Le prix du poêle à bois

Il existe de nombreux modèles de poêles à bûches et de poêles à granulés sur le marché, et il est difficile d’en donner un coût moyen.
A performance équivalente parmi la large gamme de poêles disponibles à l’achat, le poêle à bois vous donne droit à un crédit d’impôt de 30%. Il existe aujourd’hui sur le marché des appareils pour tous les budgets : d’environ 500 € pour les poêles bas de gamme à plus de 10000 € pour les plus hauts de gamme. Le prix du poêle varie en fonction du combustible, du rendement, du matériau qui le compose et de la marque. A ce montant s’ajoute le coût de la main d’oeuvre pour l’installation du poêle, qui varie en fonction de la complexité du chantier (et non pas du prix du poêle), et du matériel d’équipement nécessaire à l’installation.

Les avantages fiscaux accordés à l’achat d’un chauffage au bois

Le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique permet de déduire 30% de l’achat d’un poêle à bois et son équipement. Mais sachez que seuls les modèles labellisés « Flamme verte » sont concernés et que l’appareil doit être installé par un professionnel certifié RGE « Reconnu Garant de l’Environnement » Qualibois.
D’autres aides financières sont prévues pour l’installation de ces poêles :

  • L’éco prêt à taux zéro
  • Le taux de TVA réduit à 5,5%
  • Les Aides Locales mises en place par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Pourquoi choisir un poêle à bois plutôt qu’une autre solution de chauffage ?

Poêle à bois chauffage bûches | Experts Chaleur Bois
Poêle à bois installé dans le Haut-Rhin – Keiflin & Fils à Hesingue (68)

D’autres modes de chauffage, comme le chauffage électrique,la chaudière à gaz ou la chaudière au fuel, sont présents sur le marché. Un poêle à bois est souvent utilisé comme chauffage d’appoint ou en intersaison pour ne pas avoir à faire fonctionner le chauffage central. Il est à noter que le poêle à bûches est autonome, en cela qu’il n’a pas besoin d’être branché sur secteur pour fonctionner, en revanche la recharge de combustible est manuelle. Le poêle à pellets, quant à lui, est programmable et l’alimentation en combustible est automatique, toutefois il doit être branché.

En comparaison avec les autres chauffages dits traditionnels, se chauffer au bois est reconnu écologique et surtout économique. En effet, le coût de production de la chaleur d’un chauffage électrique est au moins deux fois plus élevé que celui d’un chauffage au bois.

Pour vous guider dans votre achat de poêle à bois, contactez un installateur Experts Chaleur Bois près de chez vous.

Les réalisations de nos Experts source d’inspiration pour votre intérieur

Poêle de masse VALKIA Tulikivi

Poêle de masse Tulikivi

Installé à Fouras (17) par SARL DÉCORATION MATÉRIAUX ATLANTIQUE Découvrir cet Expert
Poêle de masse Hiisi 4 Tulikivi

Poêle de masse Tulikivi

Installé à Remiremont (88) par CHEMINÉES HERVÉ GEHIN - REMIREMONT Découvrir cet Expert
Poêle à bois SCAN 57 Scan

Poêle à bois Scan

Installé à Le Mans (72) par PELLEROT CHEMINÉE CHÂTEAU DU LOIR Découvrir cet Expert
Poêle à bois 83.4 Scan

Poêle à bois Scan

Installé à Bihorel (76) par ORIGINE SARL Découvrir cet Expert
Poêle à bois TOKYO Nordpeis

Poêle à bois Nordpeis

Installé à Bonnetable (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert
Poêle à granulés EGO 2.0 MCZ

Poêle à granulés MCZ

Installé à Saint-Jean-de-Monts (85) par BIONALO SARL Découvrir cet Expert
Poêle à granulés STREAM MCZ

Poêle à granulés MCZ

Installé à Olonne-sur-Mer (85) par BIONALO SARL Découvrir cet Expert
Poêle à bois D 8 Rocal

Poêle à bois Rocal

Installé à Saint-Samson-de-Bonfosse (50) par CHEMINÉES ARTFLAM Découvrir cet Expert
Poêle à bois F3CB Jøtul

Poêle à bois Jøtul

Installé à La Bazoge (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert
Poêle à bois TT 22S Termatech

Poêle à bois Termatech

Installé à La Jubaudière (49) par SERVICE PLUS HABITATION Découvrir cet Expert
Poêle à granulés LOGO Edilkamin

Poêle à granulés Edilkamin

Installé à Langon (35) par CHALEUR ÉCOLOGIQUE Découvrir cet Expert
Poêle à granulés PF 920 Jøtul

Poêle à granulés Jøtul

Installé à Vaas (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert

Trouvez un expert près de chez vous