Pourquoi choisir un poêle, une cheminée, un foyer fermé ou un insert ? Oublions les clichés qui prétendent qu’une cheminée est forcément rustique et un poêle nécessairement contemporain. Aujourd’hui l’offre d’appareils est si vaste qu’elle permet à chacun de trouver son bonheur quel que soit le style recherché. Certains critères entrent cependant en ligne de compte et participent à votre prise de décision sur le choix du type d’appareil : l’esthétique recherchée, l’emplacement disponible et le budget que vous souhaitez consacrer à l’installation.

 

Choisir un poêle ou une cheminée, une question d’esthétique et de goûts

Les adeptes de la cheminée traditionnelle apprécient l’ambiance conviviale et chaleureuse qu’elle procure. Peu importent ses performances énergétiques limitées, c’est le spectacle du feu qui prime. On s’attache avant tout à la beauté de la flamme et au plaisir de se réchauffer au coin du feu. Elle éveille les sens : qui n’a pas apprécié l’odeur du feu de cheminée, le crépitement du bois et des bûches qui se consument ?

Construite dans le respect des styles régionaux, en pierre, briques ou taillée dans la roche, elle s’impose dans le salon, comme un meuble à part entière. Elle fait partie du patrimoine ! On la trouve dans les maisons anciennes de ville ou à la campagne mais aussi dans des demeures de charme.

Sachez que si vous possédez une cheminée ancienne et souhaitez en intensifier son rendement et ses performances de chauffe, vous pouvez la faire équiper d’un insert. Comme son nom l’indique, le principe de l’insert consiste à insérer un foyer dans la cheminée à foyer ouvert existante. A ne pas confondre avec un foyer fermé, c’est-à-dire une construction neuve qui a l’aspect d’une cheminée et réunit tous les atouts d’un poêle en terme de performance. On mise alors sur le design et la sobriété des lignes, le foyer fermé peut s’intégrer dans un univers très contemporain. Souvent de forme rectangulaire, le foyer fermé privilégie la vision de la flamme.

Dans la famille des poêles, il y en a pour tous les goûts ! Variété de formes et de couleurs, diversité des styles proposés, choix des options… L’offre est impressionnante, il faut par conséquent, qu’au-delà de vos attentes en terme de rendement et performance, vous fassiez le choix du poêle qui corresponde à vos critères esthétiques. Si on s’intéresse au rendu du feu, le poêle à bois offre une belle vision des bûches qui brûlent contrairement au poêle à granulés dont la flamme, moins visible, est moins spectaculaire.

 

L’encombrement : un critère important dans le choix d’un poêle ou d’un foyer

Sans conteste, la cheminée, qu’elle soit traditionnelle ou contemporaine nécessite de la place. La construction peut être relativement imposante et c’est ce qui fait tout son charme. Il fait donc se projeter avec cette notion de volume lorsqu’on est en phase de réflexion sur son projet d’installation de poêle ou de cheminée.

Si la solution envisagée consiste à faire poser un insert dans une cheminée traditionnelle en place, l’encombrement de la future cheminée fermée sera identique à celui que vous aviez précédemment dans votre pièce. Si par contre vous décidez de créer de toute pièce un foyer fermé, faites étudier votre projet par un Expert Chaleur Bois qui, par son diagnostic, vous indiquera la faisabilité et vous proposera des solutions respectant vos souhaits de rendu final.

Côté poêle, les contraintes sont différentes. Certes, les formats et volumes des poêles à bois ou poêles à granulés sont variés mais globalement ils prennent moins de place qu’un foyer. Des poêles de petite dimension peuvent tout à fait répondre à votre besoin de chauffage ponctuel, certains par contre, comme les poêles de masse, sont beaucoup plus encombrants mais constituent une solution de chauffage à part entière.

N’oubliez pas que le poêle, qu’il soit à bois ou à granulés, sera raccordé à un tuyau de poêle et à un conduit de fumée afin d’évacuer les fumées de combustion. Cette installation technique prend de la place dans votre pièce, soit de façon visible (tuyau de poêle) ou dans les combles de votre habitation (conduit de fumée).

Enfin, le poêle ne sera pas disposé trop près du mur afin de respecter les distances de sécurité obligatoires. En choisissant d’apposer une protection murale sur le mur d’adossement de l’appareil, vous pourrez tout de même réduire cette distance entre le mur et le tuyau de poêle puis l’appareil toute en respectant les normes de sécurité en vigueur. Le gain de place dans votre pièce sera substantiel !

 

Faire installer un poêle ou un foyer, quelle différence de prix ?

Chaque installation étant unique, il est hasardeux de déterminer avec précision, avant une étude détaillée des besoins et un diagnostic au domicile de l’usager, les coûts liés à la mise en œuvre d’un poêle ou d’une cheminée.

Que votre choix se porte vers un poêle ou une cheminée, il est nécessaire de prendre en considération d’autres éléments liés à l’installation de l’appareil :

  • la présence ou non d’un conduit de fumée
  • la gestion des arrivées d’air
  • le temps de pose ou de construction
  • le choix de la marque d’appareil

On peut quand même globalement considérer qu’un poêle revient en général moins cher qu’une cheminée. Le temps consacré à la pose d’une cheminée est en effet plus important, la réalisation des travaux de construction et d’habillage du foyer s’il s’agit d’un foyer fermé ou d’un insert plus conséquente que celle de la pose d’un poêle, moins contraignante et moins coûteuse.