La consommation d’un poêle à bois

Les critères propres à l’appareil

Les poêles à bois ont différentes puissances, mesurées en kilowatts (kW). Plus la puissance est élevée, plus le poêle peut chauffer rapidement une pièce, mais cela peut aussi entraîner une consommation de combustible plus importante. Il est fondamental d’installer un appareil dimensionné au logement ou à la pièce à chauffer. Le professionnel Expert Chaleur Bois qui réalisera la visite technique procédera à ce calcul pour vous proposer un appareil adapté à votre besoin.

Le rendement énergétique d’un poêle à bois indique la proportion de chaleur produite qui est réellement utilisée pour chauffer la pièce. Les poêles à haut rendement sont plus efficaces et utilisent mieux le combustible.

La configuration de votre logement

Au-delà du poêle à bois retenu, une maison bien isolée construite avec les dernières normes environnementales retiendra mieux la chaleur, réduisant ainsi votre consommation en bois.

Les conditions climatiques, en particulier la température extérieure, sur votre lieu d’habitation peuvent influencer la consommation de bois.

Vigilance sur la qualité du bois utilisé

bois de chauffage

L’utilisation d’un bois trop humide dans un poêle à bois aura des impacts négatifs sur son rendement et son efficacité.

Le bois humide brûle moins efficacement que le bois sec. Une grande partie de l’énergie générée par la combustion est utilisée pour faire s’évaporer l’humidité du bois plutôt que pour produire de la chaleur. Cela peut entraîner une combustion incomplète et une libération accrue de particules fines dans l’air. Vous devrez donc brûler plus de bois pour obtenir la même quantité de chaleur.

Pour maximiser l’efficacité de votre poêle à bois, il est recommandé d’utiliser du bois sec avec un taux d’humidité compris entre 15 % et 20 %. On parle de bois sec, prêt à l’emploi à partir de 23% d’humidité. Vous pouvez mesurer le taux d’humidité à l’aide d’un testeur d’humidité. Assurez-vous également de stocker le bois dans un endroit sec et aéré pendant une période appropriée avant son utilisation.

Les essences de bois sont classées en trois groupes G1, G2 et G3, en fonction de leur masse volumique et de leur possibilité de provoquer des étincelles lors de la combustion.

  • La catégorie G1 pour la première famille de Feuillus durs comme le chêne, le charme, l’orme, le hêtre, le frêne, l’érable ;

  • La catégorie G2 pour la 2nde famille de feuillus durs comme le châtaignier, le merisier, l’acacia et les fruitiers divers ;

  • La catégorie G3 pour les résineux et feuillus tendre comme l’épicéa, le sapin, le pin, le mélèze, le peuplier, le bouleau.

Le choix d’une essence G1 plutôt qu’une essence G3 a également une implication importante sur la chaleur produite. En effet, de grandes différences de PCI (Pouvoir Calorifique Intérieur) sont constatées entre ces essences, pour des bois présentant le même taux d’humidité (15%) :

2.15 kWh/m3 pour le hêtre

2.10 kWh/m3 pour le chêne

2.10 kWh/m3 pour le frêne

1.90 kWh/m3 pour le bouleau

1.40 kWh/m3 pour le peuplier

Le conditionnement peut se faire en rondins ou en quartiers de 33 cm, 50 cm ou 1 m. La longueur du bois de chauffage doit être fonction de la taille du foyer de votre appareil. Sur le marché, le bois se présente sous trois formes pour le consommateur final :

  • en sac ou en filet, pour le bois d’agrément ou des usages ponctuels ;

  • en stères pour des volumes importants, lorsque le bois est utilisé comme source d’énergie principale ;

  • en sac de bois d’allumage (bois sec et de petite dimension), pour allumer le feu.

Une fois rangé, 1 stère de bois de chauffage en 33 cm ne fera plus que 0.7 m3.

En 25 cm, cela n’occupera que 0.6 m3 contre 0.8 avec du bois bûches de 50 cm.

stere bois volume
  • 1 stère en 1 m = 1 m3
  • 1 stère en 50 cm = 0.8 m3
  • 1 stère en 33 cm = 0.7 m3
  • 1 stère en 25 cm = 0.6 m3

A l’inverse 

  • 1m3 en 1 m = 1 stère
  • 1m3 en 50 cm = 1.25 stère
  • 1 m3 en 33 cm = 1.43 stère
  • 1 m3 en 25 cm = 1.67 stère

Quelle consommation prévoir par an en stères ? Difficile de répondre à cette question car cela dépend de tous les paramètres évoqués précédemment.

Pour se faire un estimatif en volume et en coût, on vous invite à utiliser ce simulateur d’ONF Energie Bois.

Les Experts Chaleur Bois

Le 1er réseau français d'installateurs spécialistes de poêles et cheminées.

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations