La consommation d’un poêle à granulés

Quelle est la consommation moyenne d’un poêle à granulés?

poele a granule chauffage avenir

Un poêle à granulés (aussi appelé poêle à pellets) fonctionne avec deux sources d’énergie : l’électricité qui le fait fonctionner et les granulés qu’il consomme pour produire la chaleur. 

Un poêle à granulés consomme peu d’électricité. En moyenne, à peu près 100kW/h sont nécessaires à l’année pour le faire fonctionner. Soit environ 5€ par mois. 

Un poêle à granulés consomme en moyenne 1 kg de granulés par heure de fonctionnement. On estime la consommation d’un ménage français habitant dans une maison de taille moyenne à 2 tonnes de granulés de bois par hiver.

Il s’agit bien sûr d’une moyenne, donnée à titre indicatif. La consommation de granulés d’un logement varie en fonction de nombreux facteurs : 

  • La taille de la ou des pièces de vie à chauffer : Il s’agit là du principal facteur à prendre en compte pour calculer votre consommation.Sans surprise, plus la superficie de votre habitation est importante, plus votre consommation en granulés le sera également. 
  • La qualité de l’isolation de votre résidence : une maison bien isolée, c’est une maison où le froid rentre plus difficilement et où la chaleur générée par votre appareil se conserve le mieux et le plus longtemps. 
  • La température souhaitée : selon que vous suiviez les recommandations de l’ADEME pour laquelle la température idéale de votre pièce de vie doit être de 19°C ou que vous préfériez une sensation de chaleur plus importante et une température supérieure, votre consommation sera relativement différente.
  • L’usage de votre poêle à granulés : si ce dernier est utilisé comme chauffage d’appoint, qui vient compléter l’apport d’une solution de chauffage complémentaire ou s’il constitue votre chauffage principal, la consommation sera bien entendu différente.

Comment déterminer sa consommation de granulés pour poêle ?

La première année suivant l’installation d’un poêle à pellets, il peut être compliqué d’estimer sa consommation de granulés de bois. Le plus judicieux est de commander une première palette de granulés et d’évaluer sa fréquence de consommation au fil de l’hiver. L’année suivante, vous saurez plus précisément quelle quantité de pellets commander pour vous chauffer tout l’hiver.

Au contraire, si vous n’avez pas suffisamment de pellets pour terminer l’hiver, vous pouvez évidemment en recommander à tout moment car il est plus facile d’acheter des petites quantités contrairement au bois-bûches. Il est conseillé de ne pas acheter plus que sa consommation d’une année car la qualité du granulé se dégrade dans le temps et il nécessite un stockage au sec.

Pour calculer votre consommation en granulés, il est nécessaire de se référer au DPE de votre logement. Ce dernier précise les besoins énergétiques de votre logement, exprimés en kWh/m2. Une fois calculé, il ne vous reste qu’à diviser par 5 le chiffre obtenu et à multiplier par la surface en m² pour connaître le poids en kg de granulés nécessaire pour une saison de chauffe.

Ainsi, si votre logement occupe une surface de 100m2 et que le besoin énergétique de votre habitat est de 80kWh/m2, vous avez besoin de produire 100×80=8000kWh/an. En divisant par 5, vous réalisez le calcul suivant 8000/5=1600kg de granulés.

Vous l’avez compris, la surface de votre domicile a un impact direct sur votre consommation en granulés.

Faisons l’exercice sur une surface de 120m2, qui correspond à la taille moyenne des maisons individuelles construites depuis 2019.

À besoin énergétique égal, une maison d’une surface de 120m2 nécessitera 120×80=9600kWh/an qui, divisé par 5, donne un chiffre de 1920kg de granulés. 

70m2, c’est la taille moyenne d’un appartement en location en France en 2022. Si vous êtes propriétaire d’un appartement de cette superficie et que vous souhaitez calculer le besoin en granulés de votre appareil, vous connaissez désormais la règle.

Donc, pour un appartement disposant d’un besoin énergétique de 80kWh/m2, la consommation annuelle en granulés sera de 70×80=5600kWh/an. Selon la division par 5 évoquée plus en amont, vous aurez donc besoin de 5600/5 soit 1120kg de granulés pour l’année.

Comment réduire sa consommation de granulés de bois ?

L’un des avantages majeurs du poêle à granulés est son alimentation automatique en combustible. Vous n’avez pas à vous en occuper durant plusieurs jours, contrairement aux appareils traditionnels à bûches qui nécessitent d’être alimentés manuellement.

Pour garder la maîtrise de la consommation de votre poêle à granulés, pensez à programmer son thermostat. Ce réglage peut vous permettre de réaliser jusqu’à 20% d’économies de chauffage, selon une estimation de l’Ademe (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Certains poêles à pellets peuvent même être connectés à un smartphone et permettre un déclenchement à distance pour un confort toute l’année (départ et retour de vacances ou de week-end). Profitez de la chaleur, dès que vous revenez chez vous !

Il n’est pas utile que votre poêle à granulés fonctionne à pleine puissance en continu. Vous pouvez moduler son fonctionnement pour qu’il s’adapte à vos besoins et votre rythme de vie. Par exemple, vous pouvez choisir de faire fonctionner votre poêle à pellets automatiquement à certaines heures de la journée : avant votre retour du travail ou de l’école, avant de vous lever…

Autre astuce pour réduire la consommation de son poêle à granulés : réduire la température de son logement, tout simplement. D’après une estimation de l’Ademe, au-delà de 20°C, chaque degré supplémentaire implique une surconsommation de 7% en moyenne. La température recommandée est de 19°C lorsque vous êtes dans votre logement (la température de confort) et de 16°C lorsque vous êtes absent (la température de réduit).

Étant donné que l’on constate un écart de 2 à 3°C entre la température à proximité du poêle et celle des espaces plus éloignés, il est recommandé de programmer une température de confort à 21°C. Pour ce qui est de la température de réduit, tout dépend du comportement thermique de votre maison : si les températures remontent rapidement, vous pouvez abaisser la température de réduit, si au contraire elle met du temps à se réchauffer, vous devrez conserver une température minimale assez élevée.

Votre consommation en granulés dépend également de la qualité de la combustion, qui doit être la meilleure possible. Si au bout de quelques heures de fonctionnement, la vitre de votre poêle à granulés est déjà noire, c’est le signe d’une mauvaise combustion. 

Dans ce cas, voici les points à regarder de plus près pour améliorer la combustion des pellets :

  • La qualité des granulés : s’ils créent du mâchefer, c’est-à-dire une croûte de cendre, ils risquent d’obstruer très rapidement les orifices pour l’air comburant au niveau du creuset. Procédez alors à un nettoyage quotidien. Pour éviter ce type de désagrément, achetez des pellets de qualité normés Din Plus, En Plus A1 ou NF Haute performance. Avant d’acheter une quantité importante, testez la qualité des granulés avec 2 ou 3 sacs de granulés. Il est important d’avoir des granulés bien secs et de les conserver à l’abri de l’humidité.
  • Un entretien régulier et annuel : l’entretien est primordial. Aspirez de temps en temps la chambre de combustion et faites ramoner le conduit à minima une fois par an (bien regarder la réglementation départementale – 2 ramonages ou plus sont parfois obligatoires dans certaines régions)

Si malgré ces vérifications et entretiens, la combustion reste de mauvaise qualité, faites appel à votre installateur. Il pourra l’améliorer en réglant le débit d’air comburant du poêle.

Pour faire des économies, pensez à acheter vos granulés de bois en dehors de la saison de chauffe. Vous pourrez ainsi bénéficier d’offres intéressantes, notamment au moment de l’écoulement des surstocks à la fin de l’hiver.

Si vous vous posez d’autres questions sur la consommation d’un poêle à granulés, n’hésitez pas à contacter l’Expert Chaleur Bois le plus proche de chez vous !

Les Experts Chaleur Bois

Le 1er réseau français d'installateurs spécialistes de poêles et cheminées.

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations