Quel est le chauffage le plus économique ?

Le chauffage représente un poste important de dépenses dans un foyer. Qu’il soit au bois, électrique, au gaz ou au fuel, le choisir va soulever de nombreuses interrogations et attentes, notamment en termes de budget, de confort mais aussi d’environnement.

Soucieux de choisir le chauffage le plus économique, vous devrez prendre en compte plusieurs éléments et anticiper les fluctuations du marché : entre la hausse des prix, les nouveaux modes de consommation et la place des énergies renouvelables, ce n'est pas toujours simple de s’y retrouver.

Pour en savoir plus sur le chauffage le plus économique du marché, suivez nos conseils d’achat, sans pour autant faire l'impasse sur le confort de votre habitat.

Chauffage économique : le poêle à bois | Experts Chaleur Bois
Poêle à bois installé à Sézanne dans la Marne – Le Feu à l’Âtre à Sézanne (51)

Les différents modes de chauffage économique

Avec la fluctuation des prix des combustibles fossiles, les ménages cherchent à réaliser des économies sur leur consommation d’énergie. Le chauffage représentant 60% de l’énergie consommée dans un foyer chaque année, il devient le poste prioritaire à modifier pour réduire la facture.

Il existe actuellement plusieurs modes de chauffage dit économiques sur le marché :

  • Le poêle à bois : Que ce soit un poêle à bûches ou un poêle à granulés, cette méthode de chauffage est actuellement considérée comme la plus économique. Bien sûr, l’acquisition d’un de ces appareils reste un investissement pour les ménages, mais celui-ci est très vite rentabilisé en comparaison avec d’autres méthodes de chauffage classiques. Cette rentabilité rapide s’explique essentiellement par le prix du bois, le combustible le moins cher du marché. Le poêle à bois intervient souvent comme chauffage d’appoint. Avec un coût moyen de 40 euros/MWh, il est le plus économique du marché.
  • La chaudière à bois : Opter pour une chaudière à bois est une excellente idée pour les habitations de grands volumes et donc situées plutôt en zone rurale. Elle est choisie pour sa capacité à chauffer la totalité de la maison, voire même à produire l’eau chaude sanitaire comme le proposent les chaudières à granulés. Un peu coûteuse à l'installation, la chaudière à bois est remarquablement rentable sur le long terme. C’est d’autant plus vrai pour les modèles à condensation fonctionnant aux granulés qui possèdent de grandes performances de rendement pouvant atteindre jusqu’à 105 %, les calories étant récupérées dans la vapeur contenue dans les fumées.
  • La chaudière à condensation : Très performante, cette chaudière qui produit de la chaleur en brûlant du gaz naturel, permet de réaliser de belles économies d’énergie et d’argent puisqu’elle consomme en moyenne 5 à 20 % de moins que les autres.
  • La pompe à chaleur : Ce mode de chauffage à alimentation électrique a fait son apparition il y a une vingtaine d’années sur le marché et arrive à maturité. Cependant, il reste très économique grâce à un coefficient de performance (COP) élevé : 3 kWh d’énergie restituée pour seulement 1 kWh consommé.

Les critères qui définissent un chauffage économique

Les ménages français souhaitent réduire leur facture de chauffage, tout en réduisant leur empreinte écologique. Conserver un confort de chaleur dans l’habitation reste une priorité. Opter pour un chauffage dit économique semble une évidence, encore faut-il en connaître les critères de sélection principaux, parmi tous les modes de chauffage existants sur le marché. Ces critères vont vous aider à mieux cerner les points forts et les points faibles de chaque équipement.

  • Le prix de la matière première : Connaître le prix du combustible est capital. Entre le prix du fioul, de l'électricité, du gaz ou du bois, seul celui du bois reste le plus bas et le plus stable.
  • Vos besoins en chauffage : Préférer la même chaleur pour toutes les pièces de la maison, ou opter pour un chauffage d’appoint en complément de radiateurs électriques ? Une chaleur diffuse ou une chaleur immédiate ? Autant de questions qu’il faut déterminer dès le départ. Chaque configuration de chauffage étant propre à chacun, bien les définir permettra d’installer le chauffage le plus économique et adapté à vos habitudes de vie.
  • L'isolation de votre logement : Si votre habitation est mal isolée, vous risquez d’avoir de grosses déperditions de chaleur, et de vous retrouvez à chauffer l’extérieur. Si vous êtes concerné par ce problème, établir un diagnostic énergétique vous aidera à réaliser les travaux d’isolation dont votre maison a besoin. Votre porte-monnaie s’en trouvera très rapidement soulagé. Un double vitrage, en plus des cloisons isolantes, sont des solutions simples à appliquer. De plus, elles peuvent vous donner droit à un crédit d’impôt.
  • Le prix de l'installation du système de chauffage : il faut prendre en compte le coût des matériaux, de la main d'oeuvre et des consommables. Pour estimer l’installation de votre chauffage économique au bois (poêle à bûches ou poêles à granulés), n’hésitez pas à contacter un Expert Chaleur Bois près de chez vous qui vous établira un devis gratuit.
  • Le rendement de l’appareil : On considère que le chauffage le plus économique est celui qui présente le meilleur rendement possible. Il doit utiliser au maximum les énergies renouvelables pour compléter, voire pour substituer, les énergies fossiles (pétrole, gaz) et électriques.

Le prix et la rentabilité d'un chauffage

Pour choisir un chauffage très économique, il est important de mettre l'accent sur la rentabilité à court comme à long terme de celui-ci. Pour estimer la consommation annuelle d’un mode de chauffage, nous avons relevé pour vous les prix des différents combustibles les plus utilisés sur le marché :

  • Électricité : 0,150 € / kWh
  • Gaz naturel : 0,082 € / kWh (toutes zones)
  • Fioul domestique :0.089€ / kWh(en 10 ans le fioul a subi 96% d’augmentation)
  • Bois bûches : 0,043 € / kWh et de 55 € à 100 € TTC le stère de bois en moyenne, en fonction des régions, du conditionnement et des dimensions (source : Le marché du bois.com)
  • Granulés de bois : 0,075 € / kWh et 294 € TTC la tonne (Source : Argus de l’énergie 2017)

Pour calculer la puissance (P) dont vous avez besoin pour votre installation, plusieurs éléments doivent être pris en considération :

  • Le volume (en m³) de la ou les pièces à chauffer (V)
  • La température de référence extérieure du lieu d’habitation (TE). Il s’agit de la situation géographique et de l’altitude où se trouve le logement
  • La température intérieure dite température de confort (TI)
  • La performance technique de la ou des pièces à chauffer, c’est-à-dire le niveau d’isolation (Coefficient G)
    • 0,50 : maison aux normes RT2012 ou BBC
    • 0,80 : maison aux normes RT2005
    • 0,95 : maison construite entre 2000 et 2005
    • 1,05 : maison construite entre 1990 et 2000
    • 1,15 : maison construite entre 1983 et 1990
    • 1,30 : maison construite entre 1974 et 1982
    • 1,50 : maison construite avant 1975

Il suffit ensuite d’appliquer la formule suivante : P = G x V x (TI – (TE)) qui vous indiquera la puissance requise pour un appareil performant.

Le chauffage au bois : économique et responsable

Les avantages d'un chauffage au bois sont multiples : il s'agit en premier lieu d'une énergie qui n'accentue pas l'effet de serre, ce qui est considérable à l'heure où l'écologie est une priorité absolue.

Sur un second plan, on l’apprécie aussi pour son aspect économique en comparaison avec l'électricité ou le gaz.

En troisième point, investir dans ce mode de chauffage permet à l’acheteur de se projeter à long terme, puisque le bois est et devrait rester pour encore quelques années le combustible le plus économique du marché.

Enfin, d’un point de vue pratique, il est important de préciser que le chauffage au bois permet une grande souplesse d'utilisation au cours de l'année.

Grâce aux systèmes de fonctionnement de plus en plus innovants de ces appareils, la consommation de combustibles baisse de plus en plus. Cela limite par conséquent le réapprovisionnement en énergie bois et les émissions de pollution. Si pendant un temps ces chauffages au bois ont été montrés du doigt car source de pollution, sachez que ce n’est plus le cas aujourd’hui de par la conception d’appareils innovants optimisant la combustion et l’utilisation de combustibles de qualité.

Chauffage au bois très économique | Experts Chaleur Bois
Foyer à bois installé à Templeuve dans le Nord – MATLEX cheminées et poêles à Templeuve (59)

Quelles aides financières pour l’acquisition d'un chauffage économique ?

Bien se chauffer et choisir le mode de chauffage le plus économique permet d’alléger la facture, mais cela va bien au-delà. C'est un acte citoyen et un engagement ferme vers un mode de consommation plus écologique et plus responsable.
En ce sens, le gouvernement français encourage fortement les particuliers et les entreprises à s'équiper de chauffages écologiques, notamment via un Crédit d’impôt à hauteur de 30%.
Pour accéder à ces différents avantages fiscaux, il suffit de faire appel à un installateur agréé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Les Experts Chaleur Bois sont Titulaires du label RGE Qualibois. Ils peuvent vous éclairer sur les aides pour la transition énergétique dont vous pouvez bénéficier pour les installations de chauffage au bois.

Choisir d’équiper son habitation d’un mode de chauffage économique, c’est s’offrir une meilleure qualité de vie, répondre à un mode de consommation plus écologique, plus responsable et faire un geste en faveur de la préservation de l'environnement. Les Experts Chaleur Bois vous accompagnent dans l’accomplissement de votre projet, personnel et adapté.

Les réalisations de nos Experts source d’inspiration pour votre intérieur

Poêle à bois F3CB Jøtul

Poêle à bois Jøtul

Installé à La Bazoge (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert
Poêle à granulés PF 920 Jøtul

Poêle à granulés Jøtul

Installé à Vaas (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert
Poêle à granulés STREAM MCZ

Poêle à granulés MCZ

Installé à Olonne-sur-Mer (85) par BIONALO SARL Découvrir cet Expert
Poêle à granulés LOGO Edilkamin

Poêle à granulés Edilkamin

Installé à Langon (35) par CHALEUR ÉCOLOGIQUE Découvrir cet Expert
Poêle de masse VALKIA Tulikivi

Poêle de masse Tulikivi

Installé à Fouras (17) par SARL DÉCORATION MATÉRIAUX ATLANTIQUE Découvrir cet Expert
Poêle à bois D 8 Rocal

Poêle à bois Rocal

Installé à Saint-Samson-de-Bonfosse (50) par CHEMINÉES ARTFLAM Découvrir cet Expert
Poêle à bois SCAN 57 Scan

Poêle à bois Scan

Installé à Le Mans (72) par PELLEROT CHEMINÉE CHÂTEAU DU LOIR Découvrir cet Expert
Poêle de masse Hiisi 4 Tulikivi

Poêle de masse Tulikivi

Installé à Remiremont (88) par CHEMINÉES HERVÉ GEHIN - REMIREMONT Découvrir cet Expert
Poêle à bois TT 22S Termatech

Poêle à bois Termatech

Installé à La Jubaudière (49) par SERVICE PLUS HABITATION Découvrir cet Expert
Poêle à bois 83.4 Scan

Poêle à bois Scan

Installé à Bihorel (76) par ORIGINE SARL Découvrir cet Expert
Poêle à bois TOKYO Nordpeis

Poêle à bois Nordpeis

Installé à Bonnetable (72) par CHEMINÉE PELLEROT LE MANS Découvrir cet Expert
Poêle à granulés EGO 2.0 MCZ

Poêle à granulés MCZ

Installé à Saint-Jean-de-Monts (85) par BIONALO SARL Découvrir cet Expert

Trouvez un expert près de chez vous