On constate un engouement des Français pour le chauffage au bois. Si le plaisir du feu y est pour beaucoup, l’une des raisons invoquées du choix de ce mode de chauffage reste la raison financière. Choisir de se chauffer avec un poêle à bois, c’est choisir de réduire sa consommation d’énergie et ses factures de chauffage car le bois reste l’énergie la plus économique du marché.

Le chauffage au bois est le mode de chauffage qui utilise l'énergie bois. 

Le combustible bois peut être utilisé sous toutes ses formes : bûches, granulés, plaquettes dans différents types d’appareils : poêles à bois, poêles à pellets, cheminées ouvertes, foyers fermés, inserts.

La chaudière bois constitue également une source de chauffage principale.

En France, seulement 4% des ménages se chauffent uniquement au bois et la moitié d’entre eux s’approvisionnement directement dans leur propre bois ou font appel à des connaissances. En revanche, 7 millions de foyers disposent d’un chauffage d’appoint au bois en plus de leur mode de chauffage principal.

En termes de prix, le bois constitue une alternative idéale aux autres modes de chauffage pour différentes raisons.

Le bois, c’est le combustible le moins cher du marché

C’est une énergie très compétitive puisqu’elle est 1,5 fois moins chère que le gaz naturel et près de 2,5 fois moins chère que le fioul.

En moyenne le prix du bois, tous types confondus, varie entre 0,03 et 0,06 € par KWh, ce qui en fait la source d’énergie chauffage la plus économique du marché.

Le prix du bois reste stable au fil des années

La variation du prix des bûches ou des granulés est faible : + 3% en 10 ans.

Si l’on compare aux autres énergies sur cette même période :

  • l’électricité a augmenté de 35% et reste l’énergie la plus chère du marché,
  • le gaz a subi une hausse de 40%,
  • quant au fioul, son prix a connu une hausse vertigineuse de 96%.

Les prix du gaz et du fioul décroissent ces derniers temps en raison de la baisse du cours du pétrole mais l’évolution du coût de ces modes de chauffage reste incertaine.

Le bois : une énergie accessible à tous

Contrairement au gaz, à l’électricité ou au fioul, le bois est accessible à tous. Inutile d’être raccordé à un réseau, il suffit de s’organiser pour s’approvisionner en bûches ou en granulés.

En milieu rural, alors que des zones ne sont pas desservies par le gaz, se chauffer au bois reste une solution pratique. Aucun frais lié à un abonnement non plus, contrairement aux autres sources d’énergie comme le gaz ou l’électricité, aucune taxe supplémentaire comme sur le fioul.

Des aides financières pour le chauffage au bois

Il existe de nombreuses aides financières pour réduire sa facture d’installation de poêle à bois ou d’insert.

Consultez les critères qui vous permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt, du taux de TVA réduit à 5,5% ou d’autres aides publiques, qu’elles soient de l’Etat ou régionales. Elles vous permettent d’alléger le coût de votre projet et d’amortir plus rapidement le coût de l’installation de votre poêle ou votre cheminée.