Pour gagner en performance énergétique et en confort, il est possible d’installer un insert dans une ancienne cheminée. D’un foyer ancien énergivore au rendement faible, la cheminée à foyer ouvert, vous passerez à un appareil de chauffage au bois performant, l’insert, afin de diminuer votre consommation de bois et vos factures de chauffage.

Pour gagner en performance énergétique et en confort, il est possible d’installer un insert dans une ancienne cheminée. D’un foyer ancien énergivore au rendement faible, la cheminée à foyer ouvert, vous passerez à un appareil de chauffage au bois performant, l’insert, afin de diminuer votre consommation de bois et vos factures de chauffage.

De quelles cheminées parle-t-on ? 

La cheminée ancienne, l’âtre, souvent immense qui a été réalisée en même temps que la bâtisse, et qui est en partie dans l’épaisseur du mur avec un conduit à façon réalisée dans le mur. Dans ce cas de figure, le conduit est souvent mandriné.

Le deuxième type plus récent est souvent la cheminée construite en surépaisseur du mur et souvent  dotée de jambages et corbeaux surplombés d’une poutre bois ou d’un linteau béton ou en pierre. Le conduit de fumée est souvent traditionnel (en boisseaux) et de dimensions intérieures 20x40 cm.

Dans les deux cas, ces cheminées, sont dotées d’un avaloir en partie haute pour canaliser et accompagner les fumées dans le conduit de fumée.

Je souhaite faire poser un insert dans ma cheminée, que dois-je vérifier ?

L’insert, contrairement à une cheminée à foyer ouvert ou âtre, va avoir, de par sa conception, une montée en température supérieure, donc ses parois extérieures et ses fumées seront plus chaudes.

La pose d’un insert nécessitera certainement une mise en conformité avec la réglementation en vigueur de la cheminée existante. Cette mise en œuvre est à réaliser par un professionnel certifié dont c’est le métier.

Il faut savoir que mettre en place l’insert tel quel n’est pas toujours envisageable. En effet, il faut au préalable un diagnostic d’un professionnel qui va identifier et dater l’ouvrage afin d’apprécier la nécessité de retravailler l’adossement par l’adjonction d’isolation ou pas dans existant. L’identification de l’ouvrage orientera le choix du cheministe et ses recommandations de pose.

Le professionnel saura s’appuyer sur la notice du fabricant de l’appareil désiré ainsi que des contraintes réglementaires pour valider ou pas votre choix.

Au cas échéant, vous pouvez envisager de casser l’ouvrage existant et reconstruire, en respectant les normes de sécurité, une nouvelle cheminée contemporaine moins encombrante.

La conformité du conduit sera toujours vérifiée par un professionnel avant de poser un insert, sa compatibilité avec l’appareil envisagé également.

Et si je souhaite faire poser un poêle à la place de ma cheminée ?

Le poêle de par sa conception dans la majorité des cas est prévu pour être installé hors habillage. Il faut impérativement  respecter les distances minimales de sécurité entre cet appareil de chauffage et les matériaux combustibles environnants. L’Expert en chauffage au bois vous guidera avec le souci du respect de la réglementation et des instructions du fabricant de l’appareil.

La pose d’un poêle pourra se faire dans la cheminée si celle-ci le permet dimensionnellement, ou en lieu et place de la cheminée existante après la démolition partielle ou à 100%  de celle- ci en apportant une attention particulière du mur d’adossement.

Au préalable, le spécialiste vérifiera systématiquement la conformité du conduit et sa comptabilité avec l’appareil choisi avant même de réaliser l’installation.

Trouver un installateur de cheminée, près de chez vous.