Tout savoir sur le poêle à pellets ou à granulés

Partager cette page

Le poêle à pellets a le vent en poupe : selon l’étude du marché du chauffage au bois d'Observ’Er (L'observatoire des énergies renouvelables), le poêle à granulés est désormais l’appareil de chauffage au bois le plus vendu en France. Découvrez dans cet article tous les atouts du poêle à granulés.

Sommaire : 

 

La composition d’un pellet, ou granulé de bois

Comme le poêle à bois, le poêle à pellets (ou à granulés) utilise la combustion du bois pour chauffer une pièce, mais sous une forme distincte : au lieu de bûches, ce sont des pellets (appelés aussi granulés) qui flambent au coeur du poêle. Il s’agit de bâtonnets cylindriques issus du compactage de résidus de bois, notamment de sciures et de copeaux. Les granulés sont séchés puis fortement compressés sans colle ni additif.

Les avantages des combustibles pellets

Une combustion de qualité

Simple à utiliser, le pellet possède un faible taux d’humidité : il dégage une chaleur plus importante que les bûches. Ainsi, un granulé de qualité permet à son appareil d’atteindre un rendement de près de 90%

Trois certifications attestent de sa fiabilité selon des normes de sécurité : NF Granulés Biocombustibles Solides, DIN Plus et EN Plus. Pour être certifiés, les combustibles doivent être denses, uniformes, ne pas faire plus de 3 cm de long et posséder un pouvoir calorifique de 4 600 kWh/t.

Une manutention aisée

Les pellets sont généralement commercialisés en sacs de 10, 15 ou 20 kg pour faciliter leur rangement. Ils peuvent aussi être commandés par tonne sur palette. 

Un stockage facile

Le stockage du granulé de bois se fait aisément. Il est recommandé de le laisser à l’abri de l’humidité, de la poussière et de la chaleur. 

Vous pouvez en stocker de grandes quantités dans des silos en extérieur, dans un jardin ou un garage. Ainsi, vous permettrez au camion souffleur d’accéder directement au silo pour le recharger sans encombre. 

En intérieur, privilégiez des rangements spécialisés à côté de votre poêle à pellets, à portée de main, pour faciliter son alimentation. 

Une programmation facile

Les poêles à granulés présentent un avantage majeur : ils sont souvent programmables et pilotables avec votre smartphone lorsque vous n'êtes pas à votre domicile. Vous pouvez ainsi régler la combustion pour que votre poêle réchauffe votre habitat le matin juste avant de vous lever ou bien le soir avant de rentrer chez vous. Le gain de confort est très appréciable !

La consommation d’un poêle à pellets

De manière générale, la consommation du poêle à pellets est d’un kilogramme par heure de fonctionnement. Ceci est une estimation. Votre consommation réelle dépendra de plusieurs critères :

  • La taille de votre habitation

  • La qualité de l’isolation de votre habitation

  • La température désirée

Selon l’utilisation de votre poêle à pellets, comme chauffage principal de votre habitation ou simplement en tant que chauffage d’appoint, vous pourrez évaluer sa consommation au fil du premier hiver. L’année suivante, vous saurez de manière plus précise quelle quantité commander.

Comment réduire votre consommation avec un poêle à pellets ou à granulés ?

Pour réduire votre consommation de granulés, plusieurs astuces existent : 

  • Programmez le thermostat de votre appareil en fonction de votre rythme de vie : chauffer uniquement quand vous êtes chez vous, ou un peu avant, davantage en journée que la nuit... Vous pouvez ainsi réaliser jusqu’à 20% d’économies.

  • Autre conseil, tout simple : baissez la température de votre habitation. En effet, chaque degré supérieur à 20° équivaut à 7% de surconsommation en moyenne.

  • Choisissez des granulés de qualité normée. En achetant mieux, vous achetez moins : des granulés certifiés vous assureront une combustion de qualité et donc une moindre consommation de granulés.

L’entretien d’un poêle à pellets

Entretenir correctement son poêle à granulés, c’est le maintenir dans des conditions optimales de fonctionnement, et ce pour très longtemps. Voici les quelques actions à réaliser pour entretenir un poêle à pellets : 

  • Videz régulièrement le bac à cendres ou cendrier : généralement tous les 3 ou 4 jours. 

  • Pensez à faire ramoner votre poêle à granulés : son ramonage est obligatoire et doit être effectué par un professionnel deux fois par an.

  • Une fois par an, faites appel à un professionnel pour réaliser son entretien annuel

Vous êtes maintenant incollable sur le poêle à pellets aussi connu sous le nom de poêle à granulés : son combustible, sa consommation moyenne en granulés, ses avantages et son entretien. Si vous souhaitez aller plus loin dans votre projet d’installation d’un poêle à granulés, contactez un Expert Chaleur Bois proche de vous.  

Partager cette page

Les réalisations de nos Experts source d’inspiration pour votre intérieur

Trouvez un expert près de chez vous