Comment choisir la puissance de son poêle à bois, à granulés, ou son insert ?

Poêle à bois, poêle à granulés, insert…vous avez identifié le type d’appareil correspondant à votre besoin (usage et combustible souhaités), mais vous vous questionnez encore sur sa performance et son rendement. L’indicateur clé pour les déterminer est la puissance, qui précise la quantité de chaleur émise par l’appareil. Elle est généralement identifiée selon une puissance nominale (moyenne).

 

Comment calculer la puissance d’un poêle à bois ? Initialement calculée à partir de la surface à chauffer (1Kw de puissance pour 10m² de surface habitable* – calcul réalisé dans des conditions d’isolation et d’altitude moyennes), elle doit également prendre en compte différents critères relatifs à votre habitation :

*Exemple : pour une surface de 70 m², la puissance du poêle à bois devrait en théorie atteindre 7 kW sans conditions particulières d'isolation ou d'altitude, naturellement. L'idéal serait donc d'acquérir un appareil à bois de puissance nominale de 5/6 kW, capable de monter à 8kW en limite maximum. Ainsi, entre 5 et 8kW, vous auriez un poêle qui fonctionne dans les meilleures conditions préconisées par les constructeurs seraient réunies pour obtenir un rendement de votre poêle à bois maximum si votre bois est sec.

  • Le lieu d’habitation : selon votre situation géographique, le besoin de chauffage au bois varie. Les régions occidentales exigent une puissance de poêle à bois inférieure à celle des régions montagneuses par exemple.
  • L'altitude : si vous habitez dans une région montagneuse, la puissance du poêle à bois doit être plus conséquente qu’en plaine.
  • L'isolation (mur, toit, plancher) : son efficacité détermine le besoin à combler avec un appareil de chauffage. Une isolation récente demande une puissance d’appareil moindre que celle d’une maison plus ancienne. L’isolation détermine également la température ambiante existante, qui permet ainsi de définir la température de confort souhaitée avec un appareil de chauffage au bois.
  • Les caractéristiques de votre habitation : la configuration de votre maison définit la capacité à chauffer la ou les pièce(s) souhaitée(s). La surface habitable, la hauteur sous plafond, la présence éventuelle d’étages, la forme de la maison, l’année de construction, la température ambiante ou encore le chauffage principal existant sont des éléments indispensables à prendre en compte pour le calcul de la puissance du poêle à bois.

Cas spécial : pour le calcul de la puissance d’un poêle à granulés, il faut tenir compte de la puissance en électricité.

Le regroupement de ces informations permettra de cibler l’appareil correspondant à la puissance nécessaire à votre projet. Il est important de noter qu’un appareil sous-dimensionné ne génèrera pas la chaleur souhaitée. Il fonctionnera à forte puissance et pourra s’user plus rapidement. Un appareil surdimensionné subira des dysfonctionnements au cours de son utilisation (encrassement, surconsommation de combustibles, etc.).

Pour vous guider dans vos recherches, votre installateur conseil vous aidera à calculer la juste puissance de votre poêle à bois, à granulés ou votre insert. N’hésitez pas à contacter un Expert Chaleur Bois maintenant !