Coût d'un poêle à granulés et installation

Qu’est-ce qui définit le prix d’un poêle à granulés ?

poele a granule

Le prix de ce mode de chauffage varie en fonction de différents critères, qu’il est important de prendre en considération.

La marque du fabricant de poêle à granulés

Un poêle à granulés de qualité affichera évidemment un prix plus élevé qu’un poêle de marque discount. Aujourd’hui, près d’une centaine de marques se partagent le marché des poêles à granulés, allant de modèles d’entrée de gamme à des appareils innovants.

Voici donc différents éléments qui expliquent les différents prix pour un poêle à granulés :

  • son design : plus le poêle est design et plus son prix d’achat risque d’être conséquent. Il existe différentes finitions possibles, en céramique, acier peint ou perforé…, et même des habillages amovibles. Le prix du poêle à pellets évoluera en fonction du choix des matériaux, de la finesse et de l’originalité de son design.
  • sa performance : la puissance d’un poêle à granulés se choisit en fonction de la taille de son logement, et si ce dernier est utilisé en chauffage principal ou seulement en chauffage d’appoint. Attention à ne pas choisir un modèle surdimensionné. Il doit être adapté à la surface de la pièce dans laquelle il se trouve. Les poêles à granulés se caractérisent généralement par un rendement assez élevé pouvant atteindre 95%. Plus les performances de cet appareil sont importantes et plus le prix d’achat du poêle à granulés est élevé.
  • les matériaux de fabrication : un poêle à pellets est composé d’une partie mécanique et d’une partie électronique. En fonction du lieu de fabrication de ces composantes et du lieu d’assemblage, le prix subira certaines variations, plus ou moins importantes.
  • le déclenchement à distance : si le poêle à granulés est un appareil qui bénéficie de nombreuses fonctionnalités et programmations, le déclenchement à distance s’avère une option qui tend à se développer dans un contexte de maisons de plus en plus connectées. Les appareils bénéficiant de cette option sont, en toute logique, un peu plus coûteux que la moyenne.

En plus de ces différents critères, s’ajoutent bien entendu d’autres frais, comme le prix de l’installation du poêle, son combustible, son entretien

Aujourd’hui, le prix moyen constaté pour l’acquisition d’un poêle à granulés varie entre 3 500 € et 5 000 €. Ce tarif s’entend sans les frais d’installation de l’appareil et donc de la main d’œuvre de l’installateur. Si vous optez pour des modèles plus chers, sachez que le prix d’installation ne sera pas plus élevé pour autant. Cette fourchette de prix varie donc en fonction des différentes caractéristiques énumérées.

Le modèle choisi influence le prix du poêle à pellets

Il existe plusieurs systèmes de poêles à granulés ou à pellets. Voici quelques indications qu’un bon installateur donnera à ses clients afin de les aider dans leur sélection. Le prix de votre poêle à granulés ou à pellets dépend bien évidemment du modèle que vous allez choisir. Certains modèles sont plus perfectionnés et plus performants que d’autres.

Voici les différents types de poêles à granulés ou à pellet existants sur le marché aujourd’hui :

  • le poêle à pellets ventilé : ici, c’est la ventilation qui va permettre de diffuser la chaleur dans le lieu de vie. Afin que cette chaleur soit diffusée dans l’espace environnant du poêle, des ouvertures peuvent être intégrées au poêle pour faire circuler plus aisément les calories produites par l’appareil.
  • le poêle à pellets canalisable : ce modèle de poêle permet, par l’installation de gaines adaptées, d’envoyer la chaleur grâce au ventilateur dans différentes pièces de la maison. Cette solution permet de mieux répartir la chaleur dans les pièces annexes.
  • le poêle à granulés à convection naturelle ou rayonnant : il s’agit ici d’un poêle à pellets dont la diffusion de la chaleur se fait par rayonnement et par convection dite naturelle. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de ventilateur intégré à l’appareil pour diffuser la chaleur dans l’habitation.
  • le poêle à granulés hydro : ce dernier est raccordé à des radiateurs installés un peu partout dans le logement. Le poêle chauffe la pièce où celui-ci est installé et les radiateurs, dans lesquels l’eau chaude est envoyée, chauffent le reste. C’est en quelque sorte une chaudière à granulés en modèle réduit.

Comment calculer le prix d’installation d’un poêle à granulés?

L’installation d’un poêle à granulés requiert l’intervention d’un professionnel compétent. Il est donc recommandé de s’adresser à un installateur certifié RGE Qualibois. Celui-ci possède une solide expérience, et réalisera une pose qui tient compte des contraintes de votre habitat dans le respect des normes de sécurité.
Le professionnel va estimer le prix d’installation en fonction de plusieurs critères que voici :

  • Si le logement bénéficie déjà d’un conduit de cheminée, l’installateur devra s’assurer de la fonctionnalité de ce conduit. Si le conduit n’est pas défectueux, il lui suffira de raccorder le poêle à granulés à cette ouverture déjà prête. Depuis le 1er septembre 2006, toutes les constructions neuves sont obligatoirement pourvues d’un conduit d’évacuation des fumées. Cet arrêté du 31 octobre 2005 offre ainsi la possibilité au propriétaire de raccorder son poêle à bois, au moment où il le souhaite, sans avoir à réaliser des travaux trop lourds, et donc à prévoir des dépenses trop conséquentes.
  • En cas d’absence de conduit de cheminée et en fonction du modèle de poêle, l’installateur peut proposer plusieurs solutions d’installation :
    • Il peut créer un conduit qui passera généralement par la toiture et doit s’élever 40 cm au-dessus du faîtage. Ce conduit devra respecter la norme NF DTU 24.1, qui réglemente l’évacuation des fumées des appareils de combustion (diamètre, longueur et parcours du conduit).
    • Dans le cas d’un poêle à granulés étanche, l’installateur peut opter pour une solution de raccordement plus simple. Le raccord ne se fait pas par la toiture, mais par une ouverture dans le mur le plus proche. On parle de système de ventouse. Le conduit qui traverse horizontalement le mur extérieur, assure à la fois l’extraction des fumées et l’alimentation d’air pour le poêle. Cette solution moins onéreuse ne concerne que les poêles étanches et s’appliquera uniquement dans certaines configurations qu’il faudra valider avec le professionnel.

Les granulés de bois sont-ils des combustibles économiques ?

Tous les professionnels sont quasi unanimes, les granulés (ou pellets) sont des combustibles presque parfaits. Non seulement ils sont économiques, mais qui en plus sont écologiques. Renouvelable, le granulé (ou pellet) est considéré aujourd’hui comme le combustible le plus propre. Principalement issu des déchets d’exploitation forestière, ce dernier est ultra compacté afin de lui apporter son fort pouvoir calorifique.

Le prix moyen du pellet s’élève à 0,0918 € / kWh. A titre de comparaison, il faut compter 0,2516 € / kWh pour l’électricité, 0,0999 € / kWh pour le gaz naturel ou encore 0.1254 € / kWh pour le fioul domestique. On trouve sur le marché différentes qualités de granulés de bois. Votre installateur saura vous conseiller sur les marques à privilégier.

pellets

Confier l’entretien du poêle à granulés à un professionnel

ramonage

Il est bien entendu important de souligner que deux ramonages annuels de votre installation de chauffage au bois sont recommandés, un avant la saison de chauffage, le second en période de chauffe. Le professionnel en profitera pour effectuer tous les ans quelques vérifications. Autrement, c’est à l’usager d’aspirer régulièrement le creuset de son poêle et de vérifier son bon état de fonctionnement. Extérieur et intérieur du poêle doivent régulièrement être nettoyés. L’entretien effectué par un professionnel représente un coût financier (environ 100€ par an) mais contribue à la longévité de votre appareil, votre sécurité et confirmera votre investissement sur du long terme.

Le prix peut ainsi, en fonction de ces différents critères, varier légèrement ou de manière conséquente. Il est tout de même très important d’en tenir compte. L’achat d’un poêle, qu’il soit à granulés ou à bois, nécessite une étude approfondie pour correspondre à vos besoins et vos contraintes. Pour aider les ménages à financer leur projet, différentes aides ont été mises en place.

Les aides financières allouées pour travaux d’économies d’énergie

Pour bénéficier des aides attribuées à l’achat d’un poêle à granulés, il est important de rappeler que seul un professionnel reconnu RGE doit prendre en charge l’installation du poêle.

Voici en quelques lignes les différentes aides mises à disposition des ménages :

  • Ma Prime Rénov’ : il s’agit d’une prime destinée à aider les ménages propriétaires d’une habitation de plus de 15 ans. Elle s’applique aussi aux propriétaires bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux simples de rénovation énergétique dans leur logement, en installant un poêle, une cheminée, un insert ou une chaudière à bûches ou à granulés. Le montant de la prime est calculé en tenant compte du type de travaux réalisés (nécessairement par un artisan labellisé RGE), des économies d’énergie réalisables et du revenu du foyer. Le dispositif permet par exemple de bénéficier d’une aide de 1 050 € à 1 750 € pour les poêles à granulés, de 700 €  à 1 750 € pour les poêles à bûches et de 560 € à 1 750 € pour les foyers fermés et inserts à bûches ou à granulés. Celle-ci est versée directement au propriétaire à la fin des travaux.
     
  • Les aides des fournisseurs d’énergie (dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie – CEE) : c’est un chèque ou bon d’achat versés par les vendeurs d’énergie aux particuliers, entreprises ou collectivités qui réalisent des travaux d’économies d’énergie. Certains travaux, tels que l’installation ou le remplacement d’un poêle ou d’une cheminée, peuvent bénéficier d’un « Coup de Pouce Chauffage » sous la forme d’une prime. Outre des conditions de ressources pour en bénéficier, votre projet d’acquisition de poêle à bois, foyer fermé, ou insert de cheminée doit répondre à certaines normes. Votre logement doit aussi avoir plus de 15 ans, le rendement énergétique de votre installation doit être supérieur ou égal à 70 %, les travaux doivent être réalisés par un professionnel, etc. Consultez votre installateur car certaines indications précises doivent figurer sur la facture et ce dernier doit obligatoirement posséder la certification Qualibois.
     
  • L’éco prêt à taux zéro ou Eco-PTZ : ce prêt s’accorde aux ménages qui possèdent un logement construit depuis plus de deux ans et qui engagent des travaux de rénovation thermique importants. C’est en quelque sorte un crédit classique, dont seul l’État paie les intérêts et est exclusivement dédié aux travaux d’améliorations énergétiques, comme l’acquisition d’un poêle à bois par exemple. Il est accordé aux propriétaires pour leur résidence principale, sans conditions de revenus particulières. Un seul prêt PTZ est accordé par logement, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un logement en copropriété. Le montant maximal accordé est de 30 000 € et le remboursement ne peut dépasser 15 ans.
     
  • Le taux de TVA réduit à 5,5% : dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, ce taux réduit s’applique sur l’achat de l’appareil et des fournitures, ainsi que sur le coût de la main-d’œuvre. Seuls sont concernés les logements achevés depuis plus de deux ans. Il encourage ainsi l’amélioration de la qualité énergétique des logements.
     
  • Ma Prime Renov’- Parcours accompagné est une prime accordée aux propriétaires occupants pour un logement d’au moins 15 ans (classé F ou G (Passoire thermique), n’ayant pas bénéficié d’un PTZ acquisition octroyé dans les 5 dernières années et pour des travaux permettant un gain énergétique de 2 lettres par rapport à l’existant sur la base du diagnostic de performance énergétique (DPE) réalisé au préalable. Ce parcours nécessite le recours à un accompagnateur rénov.
     

Pour en savoir plus sur toutes ces aides à l’achat, les modèles de poêles à granulés adaptés à votre logement, ainsi que le coût d’installation d’un poêle à granulés, c’est bien entendu auprès d’un professionnel expérimenté que vous devez vous adresser. Les Experts Chaleur Bois vous écoutent et vous accompagnent dans votre projet d’installation de chauffage.

Les Experts Chaleur Bois

Le 1er réseau français d'installateurs spécialistes de poêles et cheminées.

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader

Choisir un Expert Chaleur Bois, c'est la garantie d'un projet réussi :

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations

  • 400 experts dans toute la France
  • Tous certifiés RGE Qualibois
  • Pour une pose sans compromis et une parfaite sécurité
Evaluations Google
4.8
Basé sur 4024 avis
js_loader
expert chaleur bois

Des artisans certifiés RGE Qualibois

Cheministe de métier (conseils, installation, entretien et ramonage)

Formés sur les dernières réglementations